116-000, le numéro contre les disparitions d'enfants

La disparition de la petite Béatrice Berlaimont avait, en vain, elle aussi mobilisé Child Focus.
La disparition de la petite Béatrice Berlaimont avait, en vain, elle aussi mobilisé Child Focus. - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Le chiffre fait froid dans le dos: chaque année 250 000 enfants disparaissent en Europe. Pour un quart d'entre eux, c'est vers l'étranger. A la veille des vacances d'été, la fédération européenne pour les enfants disparus lance donc une campagne pour sensibiliser au numéro d'appel européen : c'est le 116-000.

116-000. Ce numéro d'appel est celui de Child Focus chez nous, mais aussi le numéro d'appel qui fonctionne dans 29 pays européens. Delphine Moralis, de Missing Children Europe: "Souvent dans un pays étranger, on ne connait pas nécessairement le numéro de la police, et on est en panique. C'est un soutien psychologique, administratif, juridique, etc. Il permet vraiment aux parents d'être soutenus dans tous les aspects d'une disparition d'enfant, mais aussi de soutenir les enfants. Dans beaucoup de pays, on voit que les fugueurs eux-mêmes appellent régulièrement cette ligne d'urgence. On invite donc vivement tout le monde à enregistrer ce numéro de téléphone.

Un numéro contacté l'an dernier à 270 000 reprises. A la veille des vacances d'été, l'organisme invite les familles à retenir ce numéro. 25 % des disparitions d'enfants ont lieu dans un contexte transfrontalier. "Cela veut dire qu'il y a des enfants qui disparaissent dans des contextes de migration, des enfants qui disparaissent suite à un enlèvement parental vers l'étranger, on a une minorité de fugueurs qui effectivement fuguent vers un autre pays."  

Le gain de temps est primordial lorsqu'un enfant disparaît, pour assurer le suivi approprié.

Il faut savoir qu'un enfant disparaît toutes les deux minutes en Europe.

Radia Sadani

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

La Belgique en vidéos et en sons