Attentats du 22 mars 2016, un an après