Viviane Teitelbaum (MR) appelle à ne pas voter pour « les Michel »

Vendredi 11 juin 2010

La députée MR Viviane Teitelbaum prend à partie le ministre de la Coopération sortant Charles Michel et son père, le député européen Louis Michel, concernant leurs positions sur le Proche-Orient, dans une série de mails  reçus notamment à La Libre Belgique. Au MR, on minimise.

Le quotidien, qui révèle cela vendredi, indique que la candidate libérale prend violemment à partie « les Michel » à ce sujet. Et il publie les mails incriminés. Dans l’un de ceux-ci, le mari de Viviane Teitelbaum, Georges Hirsch, qualifie Louis Michel de « connard« …

« Je ne suis pas seule au MR bien au contraire« , écrit de son côté Viviane Teitelbaum.

« Sinon je ne serais pas 5ème sur la liste (du MR à la Chambre pour la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde, ndlr), pour cela il faut une volonté déterminée du président (du parti Didier Reynders, ndlr) et des appuis internes, comme ceux de Corinne De Permentier ou Alain Destexhe par exemple. C’est vrai que la presse donne la parole aux Michel, car ils aiment affaiblir les libéraux, mais au MR ce sont eux qui sont bien seuls sur le MO (Moyen Orient)!« , cite lalibre.be.

Interrogé, Charles Michel n’a pas souhaité commenter cette sortie de Viviane Teitelbaum, ajoute le quotidien.

La députée bruxelloise Viviane Teitelbaum (MR) n’a jamais appelé à ne pas voter pour le ministre de la Coopération sortant Charles Michel et son père, le député européen Louis Michel, a indiqué vendredi le MR.

Belga

11 commentaires sur “Viviane Teitelbaum (MR) appelle à ne pas voter pour « les Michel »”

  1. PaTu dit :

    Mme Teitelbaum retournez dans le pays que vous avez volé aux Palestiniens grâce aux Nazis.

  2. Loik dit :

    La garantie du respect… et ils s’attaquent entre collègues lol ;)

  3. Zorro dit :

    Qui parlait d’un certain lobby qui ne pense qu’à lui?

  4. Et dit :

    Et loi, j’appelle à ne pas voter pour Calimero ou le schtroumph grognon. Pourquoi je ne suis pas publié par votre journaliste ?

  5. cricri dit :

    Madame Teitelbaum, JF Kennedy cernait un politicien(ne) par la phrase suivante : un vrai politicien est un idéaliste qui le reste même lorsqu’il a perdu toutes ses illusions. Prenez en de la graine.
    Car si vous ne savez pas encaisser un coup, devenez carrossier.

  6. euskobelga dit :

    Et c’est ces gens qui se proposent pour nous diriger? lamentable… une honte !

  7. zinneke dit :

    @fraipont: peut-être au contraire les Michel ont-ils une vision moins extrémiste et biaisée de la situation au Moyen-Orient que celle de Mme Teitelbaum qui n’a sans doute pas la distance nécessaire pour être neutre. Vision partagée par ailleurs par pas mal de juifs belges modérés. D’autre part, avoir une attitude non partisane quant au conflit israélo-palestinien ne signifie en aucun cas soutenir, même à « mots couverts », les extrémistes des deux camps.

  8. fraipont dit :

    Bravo Madame Teitelbaum, que Dieu garde Israel, et le clan pour ne pas dire la « mafia » des Michel ferait mieux de ne pas défendre à mots couverts mais très compréhensibles des extrémistes palestiniens tels que les terrpristes tueurs du Hamas

  9. Guest User dit :

    Au point où on en est, ce n’est pas le moment de se faire des coups bas entre collègues, encore moins au sein du même parti Mme Teitelbaum; au contraire, il serait plutôt temps de se serrer les coudes et faire votre travail correctement ensemble en faveur de vos électeurs potentiels pour résoudre au plus tôt possible les problèmes qui surgissent ces derniers temps dans le pays et ayant menés à ces élections anticipées… En bref, restez correcte!

  10. Maurice dit :

    Ce n’et plus le Mouvement Réformateur mais bien le Mouvement REPROBATEUR.
    Si dans le même parti on commence à laver son linge sale en public et juste avant les élections, après les élec de 2006 ils s’envoyaient des casseroles après celles-ci c’est les marmites qui vont voler.
    Au nord du pays ils doivent jubilés.
    Décidément faisant de la politique il faut donner son âme au diable comme disait Florent Pagny