Trois scénarios pour l’avenir des germanophones

Lundi 26 juillet 2010

Le ministre-président du gouvernement de la Communauté germanophone, Karl-Heinz Lambertz, a exposé au magazine allemand « Focus » les possibilités qui s’offriraient à la plus petite des entités du pays si la Belgique était scindée.

Interrogé à ce sujet, Karl-Heinz Lambertz envisage trois hypothèses…

Lisez ici la suite de l’article

Les commentaires sont fermés.