Qu’est-ce que le phénomène d’apparentement au fédéral ?

Mardi 15 juin 2010

Le cdH a perdu son siège à la Chambre en Brabant wallon au profit d’un petit parti : le Parti Populaire. Un peu incompréhensible car le cdH fait 15% des voix et le PP 5%. Si le PP obtient le siège c’est grâce au phénomène d’apparentement.

L’apparentement est valable uniquement au fédéral pour la Chambre et seulement dans le Brabant wallon.

Ce mécanisme permet à des partis de bénéficier de voix non-utilisées dans une circonscription voisine. Le cdH et le PP se sont tous les deux tournés vers la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Jean Faniel, politologue au Crisp explique ce mécanisme :  »Ce qu’on a voulu faire c’est d’augmenter le caractère proportionnel de la distribution des voix pour favoriser les petites listes« .

Premier calcul : le cdH obtient un siège directement à BHV

On prend l’ensemble des votes qui sont attribués aux listes francophones en Brabant wallon et à Bruxelles-Hal-Vilvorde.On applique un coefficient pour attribuer un certain nombre de sièges, et le cdH en obtient un d’office.

Deuxième calcul : un deuxième siège pour le cdH toujours à BHV

Ensuite on reprend les voix restantes à Bruxelles-Hal-Vilvorde et en Brabant wallon, on les additionne et grâce à cela, le cdH parvient à obtenir un deuxième siège. Ce deuxième siège tombe lui aussi dans la circonscription électorale de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Tous les sièges de cette circonscription étant attribués, au nombre de 22, on se tourne alors vers le Brabant wallon où là il reste un siège à pourvoir. Comme il y a encore des voix non utilisées pour le cdH et le PP, on refait un troisième calcul c’est ce calcul-là qui a été fatal au cdH.

Troisième calcul : c’est le Parti Populaire qui obtient le siège

« On regarde ce qui reste encore de voix à attribuer et là on s’aperçoit après calcul que le PP en a plus que le reste du cdH, en l’occurrence 0,8995 pour le PP et 0,4204 pour le cdH ». Ce qui explique que le cdH ne parvient pas à obtenir un troisième siège. Il le perd donc en Brabant wallon, puisque c’est là qu’il restait un siège à attibuer. C’est le PP qui obtient ce dernier siège. « On voit bien que ce mécanisme est complexe et qu’il vise à favoriser les petites listes, ici, le Parti Populaire ». C’est donc le Nivellois Laurent Louis qui siégera sur les bancs de la chambre. Il est le seul élu du Parti Populaire du pays.

Colette Jaspers

Les commentaires sont fermés.