Problèmes d’image pour Y. Leterme, J.M. Dedecker et F.Dewinter

Mardi 8 juin 2010

Le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme, le président de la LDD, Jean-Marie Dedecker, et le chef de file du Vlaams Belang, Filip Dewinter, ont subi de sérieux dommages à leur image, révèle une enquête de l’agence en communication Fé, qui a interrogé 1500 Flamands pour l’hebdomadaire ‘Humo’. 

La présidente du CD&V, Marianne Thyssen, et surtout celui la NV-A, Bart De Wever, s’en sortent beaucoup mieux.

Avec 39% d’opinions favorables, Bart De Wever s’impose comme celui étant, du côté flamand, le plus à même de diriger le pays. Il est toutefois suivi de près par Marianne Thyssen (37%) et par l’ancien ministre Johan Vande Lanotte (sp.a), avec 33%.

Yves Leterme n’apparaît qu’en sixième position, avec 24%. Mais 31% des personnes interrogées le trouvent « non crédible ».

Le nouveau président de l’Open Vld, Alexander De Croo, dégage une image contrastée chez les électeurs. Certains la jugent entreprenant et dynamique, d’autres le considèrent comme « un fils-à-papa arrogant ».

Au sp.a, la popularité de l’ancien ministre Frank Vandenbroucke contraste avec l’image largement négative qu’à sa président de parti, Caroline Gennez, que les électeurs jugent aussi souvent arrogante.

Le président de la Liste Dedecker (LDD) apparaît pour sa part comme allant de plus en plus dans la même direction que Filip Dewinter, du Vlaams Belang. Un battant, mais « arrogant, autoritaire et agressif », conclut l’enquête.

Belga

Lire l’enquête sur le site de ‘Humo’

Les commentaires sont fermés.