Olivier Maingain remet Armand De Decker à sa place

Mardi 22 juin 2010

Lendemain de scrutin douloureux pour le MR. Pas certain de garder sa place au fédéral, le parti se cherche une ligne. Mais en voulant minimiser le rôle du FDF, Armand De Decker s’attire surtout la réprobation générale. Et l’ire d’Olivier Maingain.

L’offre de participation du MR formulée lundi par Armand De Decker quitte à se passer du FDF, n’a pas -c’est un euphémisme- eu l’heur de plaire à Olivier Maingain. Il renvoie à la position officielle du MR : « Moi j’ai pris acte de la mise au point qui a été formulée par le président du Mouvement réformateur, Didier Reynders ». En substance : pas de position du MR tant qu’il n’y a pas de proposition et de sollicitation sur la table ; et pas de négociation sans y associer le FDF.  « Ce n’est pas le point de vue d’Armand de Decker qui a été confirmé » constate-t-il.

Lire ici la suite de l’article

Les commentaires sont fermés.