Mischaël Modrikamen dénonce la « mainmise » des grands partis sur la RTBF

Dimanche 23 mai 2010

Le co-président du Parti Populaire (PP), Mischaël Modrikamen, a dénoncé dimanche le fait que sa formation n’ait qu’un accès limité aux débats télévisés organisés par la RTBF avant les élections législatives anticipées du 13 juin, invitant les présidents des autres partis à des joutes bilatérales.

M. Modrikamen a dénoncé « la mainmise du Conseil d’administration, contrôlé par les quatre partis » traditionnels sur l’organisation des débats, qui ne laisse que peu de possibilités aux petites formations pour se faire entendre.

« J’invite les présidents des quatre grands partis (PS, MR, cdH et Ecolo, NDLR) à accepter de venir débattre, en télévision et en radio, lors de débats bilatéraux« , a-t-il affirmé à l’agence BELGA.

M. Modrikamen, dont le parti n’a que quelques mois – et donc aucun élu -, a justifié sa demande par les « 5 à 9% » d’intentions de vote dont est crédité le PP dans les sondages.

Il a participé dimanche aux côtés de représentants de « petits partis » au débat de « Mise au point » sur la RTBF-télévision.

Mais c’est l’une des seules trois ou quatre fois où le PP a été invité à participer à un tel débat, a-t-il souligné.

Belga

2 commentaires sur “Mischaël Modrikamen dénonce la « mainmise » des grands partis sur la RTBF”

  1. José dit :

    Sans partager sur le fond les idées sommes toutes très populiste de Monsieur Modrikamem, il faut constater que notre démocratie est malade…
    c’est un conseil d’administration hyper-politisé qui décide qui peut ou pas être invité sur un plateau télévisé…
    La Belgique est devenue une République bananière…
    En France, lors des élections, le moindre parti (même les Chasseurs/Pêcheurs) ont droit a un temps d’antenne officiel -> pourquoi ne pas faire de même en Belgique ?
    Cette particratie qui s’auto-alimente est à la base du désenchantement du citoyen pour la Politique… il est temps de se ressaisir !

  2. Kini dit :

    Je ne vote pas en Belgique mais je vois que les « partis traditionels » semblent avoir peur du pouvoir des petits partis.

    Il est normal que la population soit mitigée sur le fait d’aller donner son vote à un petit parti alors qu’il faut à la belgique des partis forts, avec une vraie majorité pour faire avancer les dossiers.
    Mais la belgique fonctionne avec des coalitions, je pense qu’il faut toujours y croire en ces coalitions: mettez-y de nouvelles idées, des gens qui n’ont pas oublié le sens de bonne gouvernance, et la Wallonie peut redevir crédible aux yeux de ses partenaires!

    Longue vie à la Belgique.