Menaces de compter les votes francophones pour la N-VA à Lennik

Jeudi 10 juin 2010

Quelques personnes convoquées comme assesseurs d’un bureau de dépouillement ont fait savoir à la Justice de paix de Lennik qu’elles pourraient comptabiliser en faveur de la N-VA chaque vote pour un parti francophone. Bien que ces réactions semblent être faites sur un ton ludique, la juge de paix prend les choses au sérieux. Les personnes concernées ont bien été acceptées pour participer au dépouillement mais elles feront l’objet d’une surveillance particulière.

« Nous avons prévenu les présidents des bureaux de dépouillement pour les mettre en garde contre ces dépouilleurs. Nous leur avons demandé de surveiller ces personnes et de veiller à ce qu’elles prononcent bien le serment légal. Dans le mesure du possible, il vaudrait mieux leur confier des tâches où elles ne peuvent pas mettre éventuellement leur menace à exécution« , a commenté la juge de paix.

En 20 ans de carrière, elle n’a jamais été confrontée à un tel problème lors d’élections, a-t-elle souligné.

A Lennik, les citoyens sont toujours appelés à voter avec un crayon sur une bulletin papier.
Belga

2 commentaires sur “Menaces de compter les votes francophones pour la N-VA à Lennik”

  1. Bonney dit :

    Veuillez regarder ceci afin de mieux comprendre le succes de la N-VA
    http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws/mediatheek/programmas/phara/2.11049/2.11050/1.798838

  2. cricri dit :

    Et voilà la tactique de notre Bartus Caius Caesar de Zever dévoilée.C’est pas beau de berner les Gaulois avec des trucs d’empereurs romains.