L’Open Vld veut une répartition de l’effort budgétaire

Vendredi 28 mai 2010

Le parti libéral flamand Open Vld souhaite que l’effort budgétaire de 22 milliards d’euros nécessaire d’ici 2015 pour rétablir l’équilibre budgétaire soit supporté pour moitié par l’Etat fédéral et la sécurité sociale et pour l’autre partie par les Régions, les Communautés et les pouvoirs locaux, après une réforme de l’Etat.

Cette revendication figure dans une note que l’Open Vld a annexée à son programme électoral pour le scrutin fédéral du 13 juin et qui a été présentée vendredi.

« Notre programme diffère sur deux plans de ceux des autres partis« , a expliqué le président des libéraux flamands, Alexander De Croo.

« Il comprend d’une part une véritable vision à long terme et c’est le seul à avoir totalement chiffré ses propositions« , a-t-il ajouté.

« Chez nous, what you see is what you get. Il n’y aura pas de surprise sur ce que nous disons maintenant et le 14 juin« , a encore dit Alexander De Croo.

Parmi les mesures proposées figurent la suppression progressive des pré-pensions et des indemnités d’attente pour les jeunes, un arrêt sélectif des recrutements dans la Fonction publique (avec le remplacement de 7000 des 25 000 fonctionnaires fédéraux qui partiront à la retraite dans les cinq ans) et la réduction de la norme de croissance des dépenses de santé de 4,5 à 2,5%.

Belga

Les commentaires sont fermés.