Les partis francophones ne veulent pas diaboliser la N-VA

Vendredi 4 juin 2010

Les présidents des quatre principaux partis francophones sentent qu’ils seront bien obligés de négocier avec la N-VA après le 13 juin. L’idée d’une circonscription fédérale fait sont chemin.

Après avoir eu un échange de vues sur la sécurisation de l’appareil judiciaire au lendemain du double meurtre à la justice de Paix de Bruxelles, le débat des présidents de partis francophones aborde le volet communautaire : est-il souhaitable de négocier avec la N-VA, demande Bertrand Henne.

Lire l’article

Un commentaire sur “Les partis francophones ne veulent pas diaboliser la N-VA”

  1. Bonney dit :

    Veuillez regarder ceci afin de mieux comprendre le succes de la N-VA
    http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws/mediatheek/programmas/phara/2.11049/2.11050/1.798838