Les listes flamandes à la conquête du Sénat

Mercredi 2 juin 2010

Parmi les principaux enjeux du scrutin du 13 juin, focus sur les listes qui seront présentées côté flamand pour la conquête du Sénat. La chambre haute compte 40 élus directs sur 71, dont 25 pour le groupe linguistique néerlandophone.

Cette année, on ne peut plus véritablement parler de choc de titans comme en 2003 et 2007, mais il y a tout de même une série de grands formats. Toutefois, pas de Guy Verhofstadt et surtout pas de Yves Leterme qui a choisi de se recentrer sur sa province, la Flandre orientale et de céder le leadership à sa présidente de parti Marianne Thyssen.

Vont donc s’affronter la CD&V Marianne Thyssen, néophyte en politique belge et qui devrait donc quitter le parlement européen après le 13 juin; Alexander De Croo pour l’Open VLD, nouveau venu lui aussi, président du parti depuis novembre; Johan Vande Lanotte pour le sp.a comme en 2007;  Bart de Wever pour la N-VA qui compte aujourd’hui 2 sénateurs élus directs. Autres concurrents, Filip Dewinter pour le Vlaams Belang (5 élus), une ex-présentatrice de VTM, Anne de Baetzelier pour la Liste DeDecker (1 élu), et Freia Piryns, sénatrice sortante pour Groen (1 élu).

Avec 8 sénateurs élus directs, le CD&V tentera de préserver son avantage, avec Marianne Thyssen donc, suivie de ce que la Flandre appelle un « lapin blanc », une trouvaille politique, Rik Torfs, jusque-là professeur de droit canon et familier des plateaux télés flamands. En 8ème position, Peter Van Rompuy, fils d’Herman, à la place de combat. Tandis que pour l’anecdote, sa tante Tinne Van Rompuy figure, elle, sur la liste PTB+ pour le Sénat.

La liste du CD&V est poussée par le secrétaire d’Etat à la mobilité Etienne Schouppe. Jean-Luc Dehaene poussant côté suppléants. Un absent: Tony Van Parijs qui a préféré mettre un terme à sa carrière politique pour dénoncer l’arrivée précisément des « lapins blancs » sur la liste CD&V.

Sur la liste Open Vld -5 élus actuels- outre les sénateurs sortants, on trouve Rik Daems, l’ex-homme fort libéral du Brabant flamand, 3ème effectif. Pour le sp.a -3 élus- à signaler Bert Anciaux 3ème, Freya Vandenbossche actuelle ministre flamande en 24ème et avant-dernière position, juste devant Frank Vandebroucke qui envisage de faire son grand retour au niveau fédéral, après un exil doré au parlement flamand.

 Fabien Van Eeckhaut

Les commentaires sont fermés.