Le temps de De Wever

Mercredi 23 juin 2010

Qu’est-ce qu’on attend pour négocier la formation d’un gouvernement ? Bart De Wever, premier vainqueur des élections, avait rapidement déclaré qu’avec lui comme informateur, cela ne traînerait pas, qu’il ne perdrait pas de temps (allusion à peine voilée aux missions d’information de Louis Michel en 1999, Elio Di Rupo en 2003 et Didier Reynders en 2007).

Finalement, il a fait savoir que sa mission pourrait durer trois semaines, à l’instar de ses prédécesseurs, et commence à consulter au-delà du monde politique belge. On n’est plus très loin des représentants de multiples petites associations associées en leur temps par Didier Reynders ou Elio Di Rupo.

Lire ici la suite de la chronique de Philippe Walkowiak

Les commentaires sont fermés.