Le Sénat se compose petit à petit

Mardi 15 juin 2010

Le processus de composition du Sénat est plus complexe que celui de la Chambre. En effet, aux quarante élus directs, il faut ajouter d’autres catégories de sénateurs. Et puis il y a les inévitables atermoiements des élus qui n’ont pas encore décidé s’ils allaient ou non siéger.

Les électeurs ont voté dimanche pour 40 sénateurs élus directs, 25 néerlandophones et 15 francophones, qui prêteront serment le 6 juillet. Le 13 juillet viendront s’ajouter 21 sénateurs de Communauté (10 francophones, 10 néerlandophones et 1 germanophone) puis, le 20 juillet, 10 sénateurs cooptés (6 néerlandophones et 4 francophones).

Au PS, outre le vice-président Philippe Moureaux qui était déjà sénateur, ont été élus, Marie Arena, qui était députée, le ministre démissionnaire Paul Magnette, Hassan Bousetta, conseiller communal à Liège, Fabienne Winckel, chef de cabinet du député-bourgmestre de Binche Laurent Devin, Fatiha Saïdi, députée-échevine bruxelloise, et Willy Demeyer. Bourgmestre de Liège, ce dernier n’a pas encore fait savoir s’il entendait siéger au Sénat. Il poussait la liste des effectifs. Fatiha Saïdi n’a pas non plus fait connaître son choix, entre la rue du Lombard et la Haute assemblée. Quant aux anciens ministres Paul Magnette ou Marie Arena, ils prendront leur siège et sont susceptibles d’être appelés à des fonctions exécutives. Chef de groupe sortant, Philippe Mahoux est premier suppléant. Il attend de voir la situation se clarifier. Il devance Christie Morreale, vice-présidente du parti.

Outre les sept élus directs, le PS pourra désigner trois sénateurs de la Communauté française qui siégeront aux côtés de Louis Siquet, sénateur germanophone, et deux sénateurs cooptés. Il aura donc 13 sénateurs au total.

Le groupe MR du Sénat comptera 8 sénateurs. Gérard Deprez remplacera Louis Michel qui reste au Parlement européen (où Gérard Deprez est également premier suppléant). Le président sortant du Sénat, Armand De Decker, ainsi que Dominique Tilmans, chef de groupe sortante, et François Bellot, qui était député à la Chambre, ont été élus directement au Sénat. Sénatrice sortante, Marie-Hélène Crombez est deuxième suppléante devant Olivier Hamal, député sortant. Le MR comptera également 3 sénateurs de Communauté et 1 coopté.

Au cdH, le chef de groupe sortant, Francis Delpérée a été réélu. Il prêtera serment le 6 juillet aux côtés de Vanessa Matz, qui a siégé en remplacement d’autres élus cdH sous la précédente législature. Rodolphe Sagehomme est premier suppléant. Le cdH aura également 2 sénateurs de Communauté.

Chez Ecolo, l’ex-secrétaire fédéral Jacky Morael, de retour sur la scène politique, a été élu ainsi que Claudia Niessen, élue directe germanophone. Benoît Hellings, qui avait siégé en fin de législature précédente en remplacement d’Isabelle Durant, est premier suppléant.

En Flandre: Etienne Schouppe et Guido De Padt ne sont pas élus

Côté flamand, l’ex-député de la Chambre Patrick De Groote (N-VA) remplacera le ministre flamand Philippe Muyters. La N-VA aura 14 sénateurs.

Dirk Sterckx (Open Vld) restera au Parlement européen et sera remplacé à la Haute assemblée par Martine Taelman, sénatrice sortante. Il y aura 6 sénateurs Open Vld. L’ancien ministre de l’Intérieur, Guido De Padt n’a pas été élu.

Au CD&V (7 sénateurs), la présidente Marianne Thyssen n’a pas encore décidé si elle prendra son siège ou si elle restera au Parlement européen. Si elle renonce au Sénat c’est le sénateur sortant Dirk Claes qui l’y remplacera.

Chez les démocrates chrétiens flamands, la surprise vient en fait de la non-élection du secrétaire d’Etat à la mobilité sortant, Etienne Schouppe. Celui-ci poussait la liste au Sénat et avait réalisé un score inférieur à celui de 2007. Sa non-élection à été saluée à sa manière par l’Union belge contre les nuisances aériennes. « Le fait qu’Etienne Schouppe ne soit plus élu, qu’il soit considéré comme le plus mauvais ministre du gouvernement fédéral et qu’il a été sanctionné par le collège électoral flamand prouve que la politique qu’il a menée depuis mars 2008 a été jugée comme négative ou néfaste par ses électeurs« , a souligné l’association des riverains de la périphérie est de l’aéroport.

Enfin, au Vlaams Belang, Filip Dewinter ne siégera pas comme élu direct (il sera remplacé à ce titre par le sénateur sortant Yves Buysse) mais comme sénateur de Communauté. Comme le VB n’aura plus qu’un sénateur de Communauté, il barre la route aux éventuels autres candidats, Joris Van Hauthem ou Karim Van Overmeire, sénateurs sortants.

Belga

Un commentaire sur “Le Sénat se compose petit à petit”

  1. ch.Danon dit :

    Le Service Général du Renseignement et de la

    Sécurité ou SGRS ne dépend d’ Aucun Ministère !

    Dois-je vous rappeler ses missions ?