Le programme économique de la N-VA, bien à droite et au nord

Lundi 14 juin 2010

Le programme politique, communautaire, de la N-VA est bien connu. Par contre, son programme économique est moins connu. Est-il compatible avec celui du grand vainqueur au sud du pays, le parti socialiste ?

C’est loin d’être évident d’abord parce que la Région bruxelloise ne compte pas pour la N-VA. En fait, la N-VA propose un pacte socio-économique entre la Flandre et la Wallonie. Les deux Régions devraient se mettre d’accord sur des objectifs mesurables et limités dans le temps pour doper l’emploi, et c’est dans ce cadre-là que sera organisée la solidarité. C’est donc une solidarité conditionnelle.

La N-VA, parti de droite ?

Dans le programme du parti nationaliste, il y a toute une série de propositions qui feront plaisir au patronat, comme le maintien des intérêts notionnels, une diminution de 25% des charges administratives ou un service minimum à la SNCB.

Comme la FEB, la N-VA veut une fonction publique plus efficace et surtout moins nombreuse.

La N-VA veut aussi supprimer les prépensions, mettre fin à la rémunération des travailleurs en fonction de leur ancienneté. A la place elle propose que la rémunération dépende de la valeur ajoutée de chaque travailleur.

Et le séparatisme ?

Il est bien présent. La NVA veut régionaliser le droit du travail, l’impôt des sociétés en baissant le taux facial de cet impôt, qui est aujourd’hui supérieurà 30%.

Et puis la N-VA veut également régionaliser la formation des salaires. Aujourd’hui c’est une négociation entre les syndicats et le patronat au niveau fédéral. La N-VA n’en veut plus.

M. Gassée

22 commentaires sur “Le programme économique de la N-VA, bien à droite et au nord”

  1. arthur S dit :

    La politique économique de la NVA ne va pas arranger les bidons des entreprises bruxelloises. Déjà maintenant le dictat de la Flandre sur Bruxelles est omniprésent même si peu visible.
    Un exemple concret et inquiétant ?
    Lisez bien ce que j’écris, c’est une histoire vraie que je vis tous les jours
    (vous pouvez m’écrire si vous avez des doutes). J’habite la périphérie bruxelloise (càd une commune dite « à facilités »). J’ai créé ma société que j’ai installée à Bruxelles où je loue des bureaux à temps partiels (partagés avec une autre société). L’administration de la TVA de Bruxelles (aux mains des flamands) a refusé d’activer mon n° de TVA tant que je ne me domiciliais pas à mon domicile privé en Flandre. J’ai évidemment refusé et pendant des mois je n’ai pas pu travailler. Maintenant, contraint et forcé, j’ai du mettre mon siège social en Flandre pour pouvoir travailler ! J’ai du repasser chez un notaire, refaire tous les actes en flamands (et faire appels à des avocats et traducteurs). J’ai du changer de comptable, car mon ancien comptable ne parle pas flamand. Et maintenant, je paie des impôts en Flandre, et je dois tout faire en flamand. Alors, dites-moi, elle est où la démocratie? Et la volonté de travailler ensemble, de dialoguer, de jeter des ponts et des passerelles ? Et je ne suis pas seul dans le cas. Ce sont des centaines de sociétés de Bruxelles qui sont chassées de Bruxelles et renvoyées en Flandre sans que personne ne se rende compte de cette situation. Tout cela est pourtant contraire aux lois belges, à la Constitution, aux lois européennes, …
    Et si vous ne me croyez pas, écrivez-moi, je compte d’ailleurs écrire un article pour la presse sur cette situation dramatique et les pratiques autoritaires des fonctionnaires flamands qui règnent en maître sur l’économie et l’administration bruxelloise.
    Alors, oui la politique économique de Monsieur Bart me fait peur !

    J’insiste: mon histoire est vraie et pas la seule.
    Un doute, un avis, une suggestion ?
    Voici mon mail: arthur.schmit@skynet.be

  2. PaTu dit :

    Enfin un possible vrai changement en Belgique.

    • Cheshire cat dit :

      Arf, en va en baver encore plus que sous le règne de « J-L Dehaene ». Gammin à l’époque, j’étais vert de peur quand je l’entendais hurler « nous sommes un Gouvernement qui Gouverne ».

  3. Thomas dit :

    Félicitation à la NVA d’avoir réussi à détourner tout le débat sur la politique monétaire, l’écroulement du système économique, comment sortir de la crise, et merci aux médias (surtout les francophones) d’avoir été si facilement détourné des vrais sujets…

  4. Thibaut dit :

    s’attaquer à la SNCB :-)) :-)) :-)) Bon courage Bart… t’imagines même pas à quel point tu vas te casser les dents sur ce monument de la fainéantise du fonctionnariat… je te souhaite vraiment bcp de courage

  5. ch.Danon dit :

    Combien devraient rapporter les amendes payables

    par les belges qui pourtant obligés d’ aller voter

    n’y sont pas allé(e)s ?

  6. Maggy dit :

    vous n’allez pas me censurer j’espère?

  7. gi dit :

    c’est sur…. je pense que lors des prochaines élections, ces 30% de voix seront vite oublier. cependant ca serait bien que les réformes avancent. le fait qu’il n’y ait plus de maingain ( fin j’espère) facilitera certains compromis pour enfin s’occuper de nous pauvres citoyens en plein crise

  8. Maurice dit :

    Pour le moment il s’en prend à la maison Belgique, sur laquelle avant d’aboutir il va s’user quelques dents, et puisqu’il veut optimiser la relation administration-service il devra nécessairement monter d’un cran et aller voir du côté Europe ce qui se passe parce que là la gabegie est encore plus énoooooorme. Seulement là il va se les casser les dents.

  9. gi dit :

    Le comble de l’ironie et de la bétise que est la nva est qu’il se sont présentés à des élections qu’elle estime illégales, elle va siéger dans un fauteuil de député et de sénateur fédéral qu’elle veut supprimer, elle va chez le roi qu’elle detéste et enfin preuve que son discours n’était que électoral est que la suppression de bruxelles-région et la scission de la sécu ne se realisera jamais ! les flammands qui ont voté pour elle devrait refléchir à deux fois! Ils se sont faits avoir une deuxième fois…. une première fois ce fut par leterme:  » 5 minutes et basta tout est scindé », et ces « riches, beau, travailleurs  » du nord y ont cru lol !!!

  10. Maggy dit :

    Bonjour à tous,

    Les belges ont été très malin lors de ces élections, j’en suis très contente.
    Les masques vont enfin tomber : le PS qui promet tout et n’importe quoi, qui est au pouvoir ou derrièere le pouvoir depuis des décenies ET la NVA qui a poussé tous les partis flamands dans le dos , parfois en leurs faisant un croche pied pour les faire tomber , se retrouve seule à devoir régler le problème de séparatisme qu’elle à créer.

    Un vrai régale , je me délecte…
    Ces deux partis sont les stéréotype mêmes de ce que les communautés pensent l’une de l’autre.

    Super piège pour le PS (pour qui j’ai voté pour les envoyer au casse pipe) et pour la NVA , que du bonheur :-)))