Le GIPN s’entraîne avec des « terroristes flamands »

Mercredi 9 juin 2010

Une prise d’otage par des « terroristes flamands » : c’est un exercice du GIPN (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) en France. Une anticipation ou une simple fiction ?

Nous sommes à Lille, dans une grande salle de spectacle. L’assaut dure déjà depuis plus de quatre heures. Le GIPN, groupe d’intervention spéciale de la police française est présent. L’opération est délicate. Il y a des otages.

La salle a été fermée par la police. Le commando serait composé d’extrémistes flamands exigeant d’entrer en contact avec le gouvernement belge…

Scénario catastrophe ? En tous les cas, c’est celui choisi par la gendarmerie française pour ses entrainements spéciaux. Des entrainements très sérieux,  relatés  par La Voix du Nord. Les centaines de kilos de matériel prévu en témoignent : pistolets-mitrailleurs, fusils à lunette, équipement high-tech d’espionnage à distance… … « On ne doit pas se retrouver pris au dépourvu », explique un policier.

Le GIPN en avait-il assez de s’entraîner contre des pseudo terroristes d’Al Qaida ou des commandos basques sur-armés ? Des extrémistes flamands qui deviennent des « terroristes » ?  Ça ne ferait certainement pas rire de l’autre côté de la frontière !

Mais force est de constater que certains de nos voisins voient dans les querelles communautaires belges un danger sécuritaire potentiel. D’autant plus que des mouvements séparatistes flamands, certes très minoritaires, existent dans le nord du pays.

Pour l’histoire, l’exercice s’est finalement bien terminé. Les « terroristes » n’étaient qu’au nombre de deux. Les otages seront tous libérés. « Ils nous font tourner bourrique », pestera un flic-commando, après l’exercice.

RTBF, avec La Voix du Nord

3 commentaires sur “Le GIPN s’entraîne avec des « terroristes flamands »”

  1. cricri dit :

    Le GIPN n’a aucune chance face aux légions de Bart César de Zever. De plus il possède lui aussi un matériel high-tec. Ses lance-pierres sont équipés de viseurs laser et ses catapultes commandées par GPS. Le top du top dans la guerre des gaules.
    De quoi faire pâlir d’envie Ridley Scott et Russell Crowe.

  2. Hugo dit :

    « D’autant plus que des mouvements séparatistes flamands, certes très minoritaires, existent dans le nord du pays. »

    Nva: 25 % dans les derniers sondages… peut être une petite erreur là non ?