Eliocentrisme et révolution copernicienne

Jeudi 5 août 2010

Après deux jours en Italie et de retour au pays, le préformateur Elio Di Rupo est toujours en mode « pré ».  Pendant qu’il « met de l’ordre » et reprend des contacts « bilatéraux », les hommes verts de la préformation commencent à trouver le temps long. Ecolo et Groen ne le clament pas encore, mais ils finiront bien par le dire tout haut : faut pas pousser les verts dans les orties.

Lire la suite.

Un commentaire sur “Eliocentrisme et révolution copernicienne”

  1. jean-marc dit :

    Au risque de me faire incendier j’estime que Mr Elio Di Rupo ne pèse pas très lourd dans la balance. Bart le savait. il ne s’est pas trompé. Seul Mr.Paul Magnette était de taille à tenter un compromis. Ce parfait bilingue n’a pas sa langue dans la poche. Mais cela aurait-il suffit? Il faut se réveiller là. les gens attendent. D’un côté comme de l’autre. Le problème ne se posant pas pour les bilingues.