La N-VA et la famille socialiste gagnants, les libéraux grands perdants

Dimanche 13 juin 2010

Les tendances qui se dégageaient depuis le début de l’après-midi se sont confirmées : le N-VA fait mieux encore que ce que prévoyaient les sondages : les nationalistes flamands devraient dépasser les 30% des voix dans le nord du pays. Côté francophone, le PS sort grand gagnant de ce scrutin anticipé avec un PS qui dépasse les 30% en Wallonie. Elio Di Rupo l’a déclaré : « 20 ans plus tard, la famille socialiste redevient la première politique du pays« .

Toutes les infos minute par minute et en vidéo

Les premières tendances observées en début d’après-midi se confirment au fur et à mesure que les chiffres officiels tombent : la N-VA cartonne en Flandre, se retrouvant quasiment partout en tête dans le nord du pays. Selon les projections en siège, à la Chambre,, les nationalistes flamands pourraient rafler 30 sièges à la Chambre. Le CD&V obtiendrait 15 sièges, comme l’Open VLD. Côté francophone, le PS devrait obtenir 25 sièges, soit cinq de plus qu’en 2007. Le MR perd trois députés. Ecolo et le cdH recueille un siège supplémentaire chacun.

« Il faudra probablement gouverner avec la N-VA« 

Avec la N-VA grand gagnant de ses élections, la question se pose: va-t-il falloir gouverner avec la N-VA ? Les partis s’accordent pour dire que le parti nationaliste pourrait être incontournable, tout en affirmant qu’il faudra voir ce qu’il propose dans les négociations.

Plus tôt dans la journée, le chef de file PS sur la liste du Sénat Paul Magnette avait au contraire indiqué sur la RTBF que la N-VA serait probablement incontournable dans le futur gouvernement vu la nécessité de réaliser une réforme de l’Etat. Mais en fin d’après-midi, il se rétractait quelque peu affirmant que « les seuls avec qui nous allons discuter dans un premier temps, c’est le sp.a. Il faudra voir les résultats globaux pour le coté flamand, si un glissement global s’opère vers la droite ».

Un Premier socialiste ?

Avec des résultats qui donnent le PS premier parti en hausse en Wallonie, et des résultats  qui montrent une stabilisation du sp.a en Flandre, la famille socialiste (re)devient  la première famille politique du pays. Dans le même temps, les libéraux perdent des plumes en Wallonie. En Flandre, l’Open VLD subit également un recul important, mais toutefois moindre que la chute du CD&V et du Vlaams Belang.

Qui au 16, rue de la Loi ? Traditionnellement, c’est le chef de file du parti le plus puissant de la famille politique la plus forte qui devrait devenir Premier ministre. Dans l’état actuel des choses, Elio Di Rupo peut prétendre devenir Premier ministre.

Au Roi d’agir

Interrogé sur nos antennes, Bart De Wever a évoqué le rôle d’Albert II : « C’est au Roi à agir. » Dès demain, le chef de l’Etat devrait nommer un informateur, avant un formateur qui devrait devenir Premier ministre. Bart De Wever sera-t-il nommé informateur par Albert II ?

RTBF

22 commentaires sur “La N-VA et la famille socialiste gagnants, les libéraux grands perdants”

  1. Oli dit :

    Le vieux porc de la Nva n’est pas candidat premier ministre…

    C’est vrai que c’est moralement impossible de prêter serment sur la constitution. De jurer fidélité à un roi et un pays que l’on souhaite faire disparaître.

    De bien triste heures pour la Belgique
    De bien sombres jours pour la Démocratie

    • Bonney dit :

      Moi je suis optimiste avec la PS et la N-VA. Di Rupo et BDW ont parlé comme hommes d’Etat. Je comprends votre mefiance parce que la perception de BDW dans la presse francophone n’a jamais été trop objective. Mais hier soir BDW a déchirer le président du Vl Belang sur son offre de rassembler les forcer pour la schisme du pays.
      Oui il est nationaliste et republicain, mais pas de facon seperatiste revolutionaire du Vlaams belang. En Flandre la N-VA gouverne avec SP-A et CD&V et en 2011 ils auront le budget en equilibre. Au niveau economie ils ont une vue libéral ou ils veulent moins de charges et taxes. Selon le point de vue de la N-VA la raison qu’on est le pays le plus taxée dans l’OESO est a couse de nos structures Belges…un argumentation que les Flamands ont suivi…mais ils ne sont pas séparatiste..sauf quand la CDH bloquera de nouveau la réforme…Les Flamands sont bien concient que le Marshal plan du PS marche bien et que dans 10-15 annees la Walllonie pourrait etre une regiion plus riche que la Flandre car ils sont mieux préparer pour la nouvelle économie comme la Flandre l’Etait il y a 60 ans…Et pour BXL ils doivent peut-etre inventer quelque chose 100% nouveau et ne pas se déplier sur des formes d’etats du 19e siecle…C’est ca notre force des petites Belges: la créativité de faire marcher des extremes

  2. Dereppe Chantal dit :

    merci pour les commentaires, triste Wallonie, mais nous savions les résultats avant d’aller voter. J’espère maintenant que « Bart » aura assez de caractère pour forcer nos « pauvres incapables politiques wallons » à trouver une solution pour BHV; qu’il fasse le « sale boulot avec le PS » , qu’ils fassent les changement fondamentaux au fédéral et puis la gouvernement craquera encore et on pourra encore aller voter!! Avec peut-être d’autres perspectives?

    • Bonney dit :

      Et si Di Rupo et BDW peuvent faire ca…est ce que vous seriez encore si triste? Si méfiant? J’espere pour tout la Belgique que la CDH ne jouera plus son role de bloccage parce que nous on respecte que la PS est en train de faire avec le plan Marshal pour la Wallonie…ca est un vrai partenaire meme si je suis d’origine libéral le PS avec le Marshal plan ont des résultats

  3. Anti bleue dit :

    Quelle raclée les bleus, quel bonheur le nain de jardin va démissionner muahahahahaha ; )