Ecolo pourrait monter sans Groen! et inversement

Lundi 31 mai 2010

Ecolo pourrait monter sans Groen! au gouvernement et inversement, a expliqué le co-président d’Ecolo Jean-Michel Javaux.

Jean-Michel Javaux explique, dans un entretien accordé au quotidien « La Dernière heure », que dans une période exceptionnelle et temporaire, une large majorité pourrait se former, impliquant un certain nombre de ministres et de secrétaires d’Etat qui ne peut toutefois mener à une explosion des dépenses. Le co-président ne veut pas créer de tabous, et de préciser: « Ainsi Groen! ou Ecolo pourraient monter dans un gouvernement, sans l’autre« . Malgré cette précision, Jean-Michel Javaux a insisté sur les liens entre les Verts du nord et du sud du pays, concrétisés notamment dans un groupe commun à la Chambre. « Ecolo-Groen! est la seule famille capable de s’attaquer aux problèmes communautaires parce que les trois partis se neutralisent« , a-t-il ajouté.

En 1999, les Verts étaient montés ensemble dans les différents gouvernements et avaient formé la majorité arc-en-ciel avec les libéraux et les socialistes.

Belga

9 commentaires sur “Ecolo pourrait monter sans Groen! et inversement”

  1. gaston dit :

    et bien voilà, pour ceux qui en doutaient encore cela confirme que leur prétention à une structure nationale a décidément peut de sens.

    Il ne reste donc comme véritable parti national, parti de gauche, que le Parti du Travail de Belgique. Malheureusement son audience médiatique n’est pas à la mesure de son travail, de son nombre de membres et de son soutien actif auprès des employés de carrefour, techspace aero et inbev !

  2. Jacques dit :

    Vaessen, ne vas pas voter alors. Vu qu’en Belgique c’est TOUJOURD de la coalition, si tu vote pour les gestes c’est pas possible car il y aura toujours quelque chose qui ne sera pas accordé. De plus, ce n’est pas dans l’interet des partis de réaliser leur programme. Qu’est-ce qu’il diront pour les prochaine élections s’ils réalisent tout maintenant?????

  3. Demaret dit :

    Ce serait renier l’unité précédente que de monter au pouvoir sans Groen!. Ce serait aussi décevoir une grande partie de l’électorat écologiste convaincu qui constitue la base solide du parti Ecolo (par opposition à l’électorat volatil). La solidarité Ecolo/Groen! ne se gargarise pas de mots, mais d’attitudes fermes concrètes.

  4. vaessen dit :

    Durant les dernières années j’ai voté ecolo. Plus par protestation que par conviction. Aujourd’hui je doute.. Mr Javaux me donne l’impression de devenir un homme de pouvoir, et la campagne « nous restons ouvert pendant les transformations » est je trouve d’un goût douteux. Alors que notre pays est dans un état catastrophique attendons-nous de l’humour de nos hommes politique ? Non.. Des paroles non plus d’ailleurs. Juste des gestes concrets et un arrêt total de cette tendance « électoraliste » perpétuelle.Pour qui voter le 18 juin ?

    • francois dit :

      Cher M. Vaessen (si tel est votre nom),

      Ecolo se trouve actuellement dans l’opposition. Comment le leader de l’opposition francophone peut-il vous donner l’impression de « devenir un homme de pouvoir », étant donné qu’il n’est pas au pouvoir? Et pourquoi votez-vous pour un parti, si ce n’est pour le mettre au pouvoir?

      Je serais aussi très curieux de savoir ce que vous pensez qu’un parti d’opposition peut poser comme « gestes concrets »? Si ce n’est justement en critiquant le gouvernement, avec des « paroles »? Vous ne voulez pas de paroles, et pas d’humour? En voila une drôle de manière de concevoir la société.

      Dernière chose, si vous allez voter le 18 juin, je ne suis pas convaincu que votre vote soit comptabilisé (les bureaux de vote ne restent pas ouverts 5 jours).

      • vaessen dit :

        Mr François (est ce votre nom ou prénom)

        Désolé je me suis mal exprimé, j’aurai du écrire
        que Mr Javaux donnait l’impression d’être « avide de pouvoir ». C’est plus juste. Comment justifier en effet ses nombreux « déballages médiatique » de ces derniers temps. L’important pour moi est de connaitre le vrais programme d’un parti. Je me fou de savoir si Mr Javaux est catho, ancien fumeur de joints ou encore qu’il porte des slips de couleurs. Ce clientélisme loin de toute idéologie politique me choque. Plus que tout je désire des promesses tenues, des actes. Pour terminé j’aime l’humour, mais lorsque des milliers de Belge se dépêtre financièrement chaque mois à cause d’une politique désastreuse, je me dis que l’on ne peut en définive pas rire de tout. De plus est nous ne demandons pas à nos hommes politique d’avoir de l’humour mais un souci de travail bien fait, respectueux des électeurs. Pour ce qui est du 18 juin je parlais bien entendu de 2011 ;-)
        Luc Vaessen – Olne

  5. cricri dit :

    Je préfère qu’Ecolo descende avec Groen et inversément, au moins le pays s’en portera mieux.

  6. Sophie S dit :

    Tiens tiens tiens. Décidément, l’appétit vient en mangeant. Alors que traditionnellement, les écologistes nous vendent dans chaque interview leur alliance en béton avec Groen qui serait un modèle unique du genre en Belgique, voici une rupture possible, rien que pour permettre à Ecolo de monter dans un gouvernement… Faire de la politique autrement, qu’ils disaient.

  7. datcho dit :

    Tiens écolo sans groen cela fait des semaines que
    le cher président vert prone l’alliance avec groen au féféral.Le pouvoir attire trop, le président ou plutot le co-président si il ya une autre co-présidente(invisible)mr javaux est un homme de pouvoir il ne fera plus de vieux os chez écolo
    Amen…..