Didier Reynders remet son mandat en jeu

Lundi 14 juin 2010

Le président du MR, Didier Reynders, remettra en jeu son mandat de président quand les négociations pour la formation du nouveau gouvernement fédéral seront terminées et il ne sera pas candidat à sa succession.
Le Bureau élargi du MR s’est réuni lundi matin au lendemain de la défaite électorale enregistrée par le parti lors des élections fédérales. Il a été convenu que le président communiquerait lui-même officiellement sur son avenir à la tête du parti. « Comme prévu, Didier Reynders remettra en jeu son mandat de président à l’issue des négociations pour la formation du gouvernement et il ne sera pas candidat à sa présidence », indiquait-on à ce sujet.
Alors que la principale préoccupation des journalistes qui se trouvait devant le siège du MR était le sort du président du parti, il n’y a pas eu d’attaque en règle au Bureau contre M. Reynders. Tout le monde soulignait en arrivant et en quittant le siège du parti que l’heure était à l’analyse du résultat. « Le MR n’est pas le nombril du monde », a commenté Didier Gosuin en quittant le siège du parti.

Belga

10 commentaires sur “Didier Reynders remet son mandat en jeu”

  1. N’oublions pas que le MR c’est aussi le parti de « Monsieur Non » Maingain. Est-ce que celui-là remet en jeu son siège (de président du FDF, une des composantes de la « fédération » MR)? Que nenni! Il va même faire du recrutement. De qui se moque-t-on? Le représentant bruxellois du « parti belge » qui avance, c’est « Monsieur Oui » Picqué, qui n’a jamais perdu le contact avec les Flamands de Bruxelles, à commencer par les ministres flamands de son gouvernement régional, au point de ne pas vouloir déclencher le fameux « conflit d’intérêt » quand ç’a été son tour, pourle laisser aux Deutschsprächige Belgier, qui objectivement n’en ont rien à cirer de BHV.

    Ah! si les électeurs flamands avaient pu montrer autant de agesse! Mais non, Alles voor Vlaanderen, et après nous le déluge.

  2. Frédéric G dit :

    Attitude prévisible mais regrettable !
    Mr Reynders a, selon moi,un énorme potentiel.
    Il est triste de voir que les wallons sont incapables de différencier crise financière ( liée à un milieu spécifique) et le libéralisme.
    Mr Reynders a trop souvent du composer avec les idées de l´indéboulonable PS et de son indéfectible alié CDH. Il a malgré tout su prendre ses responsabilités lors du crash des banques, sauvant, avant tout de nombreux emplois dans le secteur et l´argent des petits épargnants.

  3. GALLO dit :

    C’est très regrettable.Il est rare en Belgique de trouver des politiciens de cette valeur.Je ferai remarquer à « Thibault » que c’est pendant le mandat de Reynders aux Finances que l’on a augmenté les petites pensions,diminué un peu les charges sociales qui pèsent sur les entreprises et sauvé l’épargne de millions de belges au moment du crash boursier mondial .Maintenant avec le retour en force du PS les chomeurs professionels vont pouvoir continuer à profiter et tous leurs amis à s’en mettre plein les poches ! Mais ils sont si sympathiques ,n’est ce pas,et papy ne fait pas le fier !Au Nord du pays on trouve aussi Bart de Wever « si sympathique et pas fier » .Pauvre Belgique avec de pareils critères on a les politiciens qu’on mérite !

  4. Christian dit :

    Il est trop tard Didier !
    Ton mandat de président du MR aurait du être remis avant les élections et tu aurais évité au Parti de prendre le bouillon avec toi !!!
    Car tu n’as apparemment pas compris que la pelle que nous avons prise c’est uniquement à toi que nous la devons !
    Sois sympa, remets ton mandat et … par la même occasion ta carte de membre du parti également car tu es parti pour nous faire l’ombre pour des décennies !!!
    Un militant déçu par le comportement de suffisance et de supériorité que tu as toujours affiché, même à l’égard de tes affiliés. Dieu merci, tu n’as jamais eu ma voix !!!

  5. IGOR dit :

    C’est bien dommage que le MR & Mr Reydens doivent payer le résultat de la crise.
    Il y a d’autres personnes politiques qui sont aussi a blamer au cdh et au PS.

  6. ASINARI di SAN MARZANO dit :

    Je suis heureux de la déconfiture du MR placé sous la présidence de Didier Reynders , et je propose de créer le groupe soutenant  » la demande de démission de Didier Reynders  » ; Didier Reynders a été le plus mauvais ministre des Finances de ces 60 dernières années : il a vendu la banque Fortis pour une bouchée de pain à BNP et il a spolié volontairement des dizaines de milliers d’épargnants ; il a permit à des milliers de grands fraudeurs de blanchir l’argent noir ( ceux ci remercient , en pensée , chaque soir , au pied de leurs lits , leur bienfaiteur Didier Reynders ) ; il a doublé les taxes directes et indirectes frappant les professions libérales , les petits indépendants , … .
    Il pratique la même politique de clientélisme que les Dardenne !
    ( voir la nomination de sa sœur et de certains de ces supporters ) .

    Au niveau locale et communale , je ne peux qu’apprécier l’action de Sybille Bauchau ou de Anne Charlotte d’Ursel , je pense , heureusement , que la plupart des militants du MR ont les mêmes mérites .

    Dommage d’avoir Didier Reynders comme président ; on ne peux pas apprécier la politique présidentielle : seul les « très riches » et « les grands fraudeurs » ont bénéficiés de cette politique ; le seul trait de génie de Didier Reynders a été de faire rêver une partie de la population en leurs faisant croire , qu’un jours , peut être , ils pourraient aussi profiter du système et , bénéficiés d’une niche fiscale ou échappés à l’impôt sur l’argent noir en proposant ( ce qu’encourage le ministre des finances Reynders ) un  » ruling  » à l’administration fiscale .

    J’avais déjà écrit à votre parti , il y a deux ans pour demander la démission de Reynders , sans résultat !

    Jusqu’à présent , on ne peut que penser du bien de Charles Michel !
    Malheureusement , il n’a pas encore une envergure suffisante .
    Il l’aura certainement un jour !

    Je pense aussi que Di Ruppo est un homme très valable et qu’il mérite d’être soutenu .
    Aussi envoyons Reynders et Michel Dardenne rejoindrent  » (…) l’histoire  » ( ils ont tous les deux la même hypocrisie , toutefois l’un a le mérite d’être drôle, l’autre est emmerdant ) et ayons au moins une attitude positive : soutenons la candidature de Di Ruppo comme premier ministre .
    Créons au sein du MR un comité de soutien à Elio Di Ruppo .

    Philippe Asinari di San Marzano

    NDLR : texte édité

  7. Thibaut dit :

    ENFIN!!!!!!! Le despote (non éclairé) s’en va… il était temps… En espérant qu’il perde aussi sa place de « ministre des finances et de la fraude fiscale pour les riches »…

  8. Simon dit :

    Bon voyage ! … mais cette prise de responsabilités ne résout pas le fond du problème : il faut maintenant dissoudre le MR afin de nous rendre un PRL wallon délivré de l’emprise des terroristes bruxellaires du FDF !

    • Franc aphone dit :

      En voilà une bonne idée Simon – le retour au PRL, quel brillant retour vers le futur. Un futur ou le groupuscule libéral PRL serait alors loin derrière le CDH et les écolos (et peut-être vite dépassé par le PP, les wallons aiment tellement les populistes). Qu’attendez-vous pour leur proposer vos talents de stratège?

  9. FLEM dit :

    Tant mieux pour le MR