Charles Michel: « Peut-être faudra-t-il plus qu’un pas vers l’autre »

Mercredi 16 juin 2010

C’est avec sérénité que Charles Michel a évoqué la défaite du MR aux élections législatives et le triomphe de la N-VA sur les ondes de Matin Première. L’invité de Bertrand Henne a évoqué son sentiment « partagé et mitigé » vis-à-vis de Bart De Wever, s’interrogeant : « Est-ce que un pas vers l’autre ce sera suffisant ? ».

Pour Charles Michel, le MR ne doit pas avoir peur de participer à des négociations et d’y assumer des responsabilités le cas échéant, le parti ne doit pas craindre non plus l’opposition si les conditions n’étaient pas réunies pour être en mesure de concrétiser son projet sur le plan économique, social et sur le plan communautaire.

Lire ici la suite de l’article

Les commentaires sont fermés.