Aller directement au contenu principal

Les basses puissantes aident à se sentir plus confiant

MUSIQUE | mercredi 13 août 2014 à 10h29

  • Écouter de la musique pour se sentir bien : un rituel vieux comme le monde. Mais selon une équipe de chercheurs menée par Dennis Hsu, de la Kellogg School of Management (Northwestern University), certains morceaux sont susceptibles de doper la confiance en soi… et tout cela serait une question d’accentuation des basses.

    Les chercheurs, également issus de Columbia University et de l'INSEAD (Institut européen d'administration des affaires), ont testé 31 de genres de musiques par le biais d'extraits de 30 secondes afin d'évaluer la réaction de 75 participants à cette phase de tests préliminaires, tous étudiants.

    Ces derniers ont déclaré se sentir plus téméraires à l'écoute de "We Will Rock You" de Queen et de "Get Ready for This" de 2 Unlimited, tandis que "Because We Can" de Fatboy Slim et "Who Let the Dogs Out" des Baha Men n'ont provoqué que de maigres réactions.

    Ensuite, à travers une série d'expériences, les chercheurs ont tenté de mieux comprendre la manière dont ces chansons pouvaient stimuler la confiance en soi.

    Ils ont pour cela ciblé trois réactions (psychologiques ou comportementales) généralement rattachées au sentiment de puissance : un désir d’initier une interaction compétitive en restant droit dans ses bottes, un sentiment de contrôle frôlant l’illusion et un capacité accrue à penser de façon abstraite.

    Si la majeure partie des 75 étudiants ont pris part à ces expériences, seuls 39 ont été mis à contribution dans l’exercice d’abstraction.

    Pour mesurer le besoin de prise d’initiative, les chercheurs ont imaginé un scenario de prise de décision. Un jeu de hasard a permis de mesurer l’illusion de contrôle tandis qu'un travail de catégorisation a servi à mesurer la capacité d’abstraction.

    Les résultats indiquent que les chansons les plus citées par les étudiants favorisaient le sentiment d'assurance de façon inconsciente et que les trois dimensions du pouvoir entraient en jeu.

    En s'appuyant sur de précédentes recherches, l’équipe a entrepris d'étudier plus précisément l'effet d'un élément structurel commun à toutes les musiques désignées : les basses, très accentuées.

    Après avoir écouté diverses musiques instrumentales, les participants ont déclaré que celles dont les basses étaient le plus amplifiées leur inspiraient davantage un sentiment de force.

    Au cours d’une autre expérience, les participants devaient énoncer les mots qui leur venaient à l’esprit à l’écoute de telle ou telle musique. Là aussi, les basses puissantes étaient synonymes de force.

    Ces constatations aiguillent les chercheurs vers "l’hypothèse de la contagion", fondée sur l’idée que les personnes miment de façon interne ce qu’ils entendent dans leur environnement.

    D’autres expérimentations, menées grâce à la participation de 36 sujets, ont permis d’écarter l’hypothèse selon laquelle le texte des chansons influerait sur ce phénomène.

    Dennis Hsu explique avoir eu l'idée de ces expériences en observant des athlètes, casque sur la tête, en phase de concentration avant de grandes compétitions sportives :

    "La façon dont ces athlètes se plongent dans la musique (certains gardent les yeux fermés, d'autres bougent légèrement, en rythme) porte à croire que la musique favorise la préparation mentale, l'endurcissement en vue de la compétition qui se prépare", déclare le chercheur.

    L’étude a été publiée dans la revue Social, Psychological and Personality Science.

     

    AFP Relax News

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • Après avoir écouté diverses musiques instrumentales, les participants ont déclaré que celles dont les basses étaient le plus amplifiées leur inspiraient davantage un sentiment de force
    Image précédente

    Après avoir écouté diverses musiques instrumentales, les participants ont déclaré que celles dont les basses étaient le plus amplifiées leur inspiraient davantage un sentiment de force

    ©Bliznetsov/shutterstock.com
    Image suivante
    • Après avoir écouté diverses musiques instrumentales, les participants ont déclaré que celles dont les basses étaient le plus amplifiées leur inspiraient davantage un sentiment de force

      Après avoir écouté diverses musiques instrumentales, les participants ont déclaré que celles dont les basses étaient le plus amplifiées leur inspiraient davantage un sentiment de force