L'Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) a présenté mardi "Music Factory", une série de représentations destinées à rendre la musique classique accessible à tous les publics. La première aura lieu le 23 octobre. Ce concept remplace les "Dessous des Quartes", créés en 2002.

Après 73 représentations, les Dessous des Quartes cèdent donc leur place à "Music Factory". "Nous avions le sentiment d'avoir fait le tour du concept", explique Jean-Pierre Rousseau, directeur général de l'OPRL. "Nous voulions mettre en place un mode de découverte plus ludique de la musique classique."

Music Factory entend démocratiser la musique classique. "Car on sait que les gens l'apprécient, notamment dans les films ou les publicités, même s'ils ne savent pas toujours l'appréhender."

Plutôt que d'analyser une seule œuvre comme dans les "Dessous des Quartes", Music Factory s'attaque à un thème par soirée et multiplie les exemples musicaux au travers de différents compositeurs, styles et époques, toujours en compagnie d'un orchestre sur scène. Le tout sous la houlette du chef d'orchestre Fayçal Karoui.

La première représentation aura lieu le 23 octobre et aura pour thème le héros. Quatre cents places ont déjà été écoulées en prévente. La deuxième date sera le 8 janvier 2014 (thème de la valse), puis le 29 janvier (les turqueries, en prélude du festival "Les Orientales" de février) et enfin le 11 juin (l'été).

Les places sont en vente au prix de 12 euros, mais gratuites pour les moins de 26 ans.

 


Belga