La Belgique devra attendre pour être reconnue route européenne du chocolat

La Belgique devra attendre pour être reconnue route européenne du chocolat
La Belgique devra attendre pour être reconnue route européenne du chocolat - © RODRIGO BUENDIA - BELGAIMAGE

La Belgique a présenté vendredi, avec ses différents partenaires, la candidature de route européenne du chocolat dans le cadre des itinéraires culturels européens. Réuni au Grand-Duché de Luxembourg, le Conseil de l'Europe a validé l'idée mais ne reconnaîtra officiellement cet itinéraire qu'en 2016 au plus tard, annonce Maxime Degey, l'échevin du Tourisme de Verviers, représentant de la Belgique devant les instances européennes.

Le projet, initié par la chambre du commerce de Pérouse en juin 2013, rentre clairement dans les critères établis par l'Europe mais il doit mûrir et proposer des événements et collaborations qui crédibilisent l'idée, ajoute M. Degey.

Les différents partenaires espagnols, italiens, français, allemands et belges vont prochainement déposer la marque "Route européenne du Chocolat" afin de donner une première impulsion à cette initiative, qui sera reproposée d'ici deux ans au plus tard au Conseil de l'Europe.

Le label d'itinéraire culturel européen repose sur les liens culturels et patrimoniaux qui lient les Etats et leur thème. La Belgique s'est clairement inscrite dans le projet via les candidatures de Bruges et Bruxelles, deux hauts lieux du chocolat en Belgique.

La Ville de Verviers, seule commune wallonne du projet, s'est associée à cette route européenne du chocolat en raison de son passé et de son présent représenté par Jean-Philippe Darcis, artisan chocolatier reconnu à travers le monde


Belga


Les expos en images

D'Art d'Art
D'Art d'Art
1min 54s
La Trois

D'Art d'Art

Altstadt rectangle

D'Art d'Art
D'Art d'Art
1min 48s
La Trois

D'Art d'Art

La cathédrale

Entrez sans frapper : l'intégrale
Entrez sans frapper : l'intégrale
105min 33s
La Première

Entrez sans frapper : l'intégrale

Sous le charme du fait divers/La revue de presse de Sébastien Ministru/Guillermo Guiz

L'invité d'Entrez sans frapper : Guillermo Guiz
L'invité d'Entrez sans frapper : Guillermo Guiz
15min 40s
La Première

L'invité d'Entrez sans frapper : Guillermo Guiz

«Si on se moque que des autres, les gens pensent qu’on est méchant. Il faut atténuer ça par de l’auto-mutilation humoristique !»