Hep Taxi ! lance sa nouvelle saison riche en révélations, moments intimes ou touchants. Comme d’habitude, Jérôme Colin ira au fond des choses avec ses invités, révélant des facettes méconnues de leur carrière ou de leur personnalité. Pour la première émission, musique, humour, fantaisie sont au programme. Bienvenue dans l’univers farfelu et généreux du chanteur-compositeur français Sébastien Tellier.

Venu à la musique en 2001 et soutenu par le groupe Air, Sébastien Tellier est un artiste hors du commun, chanteur-compositeur plutôt doué, carrément déjanté et un tantinet provocateur, qui va plus loin que la musique, créant autour d’elle tout un univers. Sa musique atypique attire l’attention très vite : dès 2003, il signe une partie de la BO de " Lost In Translation " de Sofia Coppola et celle de " Narco " de Gilles  Lellouche et Tristan Aurouet. En 2008, son album " Sexuality ", qui  est un tournant dans sa musique électro-pop planante loufoque, le fait mieux connaître. La même année, il  est le choix de la France  pour l’Eurovision de la chanson. Aujourd’hui, avec son quatrième album " My God Is Blue ", il surfe sur la vague de la spiritualité, prenant des airs de gourou de son nouveau mouvement appelé " L’Alliance bleue ". C’est entre rêve et réalité, sur un petit nuage bleu, que Jérôme Colin a conduit son invité jusqu’au Festival de Dour.

 

Nouvelle diffusion :

- Ce dimanche 16 septembre dans la boucle de nuit sur la Deux.

 

Découvrez l'interview intégrale... Vous saurez tout !

 

Hep Taxi : Sébastien Tellier

Hep Taxi ! lance sa nouvelle saison riche en révélations, moments intimes ou touchants. Comme d’habitude, Jérôme Colin ira au fond des choses avec ses invités, révélant des facettes méconnues de leur carrière ou de leur personnalité. Pour la première émission, musique, humour, fantaisie sont au programme. Bienvenue dans l’univers farfelu et généreux du chanteur-compositeur français Sébastien Tellier. Venu à la musique en 2001 et soutenu par le groupe Air, Sébastien Tellier est un artiste hors du commun, chanteur-compositeur plutôt doué, carrément déjanté et un tantinet provocateur, qui va plus loin que la musique, créant autour d’elle tout un univers. Sa musique atypique attire l’attention très vite : dès 2003, il signe une partie de la BO de « Lost In Translation » de Sofia Coppola et celle de « Narco » de Gilles Lellouche et Tristan Aurouet. En 2008, son album « Sexuality », qui est un tournant dans sa musique électro-pop planante loufoque, le fait mieux connaître. La même année, il est le choix de la France pour l’Eurovision de la chanson. Aujourd’hui, avec son quatrième album « My God Is Blue », il surfe sur la vague de la spiritualité, prenant des airs de gourou de son nouveau mouvement appelé « L’Alliance bleue ». C’est entre rêve et réalité, sur un petit nuage bleu, que Jérôme Colin a conduit son invité jusqu’au Festival de Dour.