Aller directement au contenu principal

Gilles Verlant nous a quittés

20 septembre 2013, 13:30 | Classic 21
Ce vendredi 20 septembre 2013, Gilles Verlant, journaliste rock et chroniqueur sur Classic 21, nous a quittés à l'âge de 56 ans. Classic 21 lui rendra hommage ce weekend dans Generation 80 et dans Les Classiques de Marc Ysaye.
Gilles verlant  - Tous droits réservés ©

Gilles verlant - Tous droits réservés ©

Né le 11 juin 1957 à Bruxelles, Gilles Verlant est biberonné de bonnes chansons françaises (Gainsbourg, Brel, Brassens, Ferré) et de pop anglaise (Beatles) dès son plus jeune âge par des parents éclairés. A 14 ans il tombe dans le chaudron bouillonnant du rock et se passionne pour Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath, Cream puis David Bowie, Slade, Roxy Music et Lou Reed.

Animateur télé dès ses 15 ans, journaliste rock à 17, il publie son premier livre consacré à Bowie (collection Rock & Folk/Albin Michel) en 1981 après lui avoir consacré son mémoire de fin d’étude à la Fac de journalisme de Bruxelles. Dès 1978, il présente une émission de rock hebdomadaire à la télévision belge (" Folllies ", puis " Ligne Rock ").

En octobre 1984, il est réquisitionné par son ami Antoine de Caunes pour la co-présentation d’un show rock live et quotidien sur une petite chaîne cryptée qui débute, nommée Canal+. Sa première biographie de Gainsbourg sort en 1985. Gilles Verlant continue à faire des émissions de télé avec Antoine de Caunes (" Rock Report ", " Rapido ", " Nulle part ailleurs ") puis comme directeur artistique de " Nuits spéciales " sur Canal+ (Gainsbourg, Johnny Hallyday, Provoc’ et Mauvais goût, Bourvil, Guignols, etc.), de portraits sur la même chaîne (Françoise Hardy, Sylvie Vartan, Bourvil) et de Thémas sur Arte (Les Années 1970, Gainsbourg).

Voix des bandes annonces de Canal+ de 1991 à 2001, Gilles Verlant vend sa voix à la pub (quelques centaines de spots au total), tout en continuant à publier des livres comme auteur ou directeur de collection, y compris des Encyclopédies de la Chanson Française (éditions Hors Collection, 1997), du Rock Français (Hors Collection, 2000) et de l’Humour Français (Hors Collection, 2002). Au rayon beaux livres il a également publié un album célébrant les 50 ans de l’Olympia (Hors Collection, 2003), " L’Odyssée du Rock " avec Florent Mazzoleni (Hors Collection, 2004), " James Brown, l’Amérique noire, la Soul et le Funk ", " Nirvana et le grunge " avec le même auteur (Hors Collection, 2005 et 2006), une " Discothèque parfaite de l’Odyssée du Rock " en 200 albums et 1800 chansons à télécharger, avec Thomas Caussé (Hors Collection, 2006), des albums signés Bruno Blum sur " Bob Marley, le reggae et les rastas " (Hors Collection, 2004), " Le Ragga " (2005) et " Sex Pistols, Clash… et l’explosion punk " (2007) ainsi qu’un livre magnifique intitulé " Jazz Ladies, le roman d’un combat " par Stéphane Koechlin (Hors Collection, 2006).

Chez Albin Michel, en plus de son " Gainsbourg ", biographie définitive et pavé de 760 pages (novembre 2000), il a dirigé des ouvrages consacrés à Bourvil, Jean Gabin, Georges Brassens, Eddy Mitchell et Louis de Funès. Il a publié des biographies de Daniel Balavoine (1995 et 2002) et de Françoise Hardy (" Ma vie intérieure ", Albin Michel, 2002). Co-auteur des autobiographies de Dave (" Soit dit en passant… ", Le Pré aux Clercs 2003), Lio (" Pop Model ", Flammarion 2004) et Doc Gynéco (" Un homme nature ", éditions du Rocher, 2006) il a dirigé les entretiens entre l’avocat général Philippe Bilger et l’auteur comique Bruno Gaccio (les Guignols) pour un livre-pamphlet sur la liberté d’expression (" Le Guignol et le magistrat ", octobre 2004). Chez le même éditeur, Gilles Verlant a également publié avec Alain de Greef un réquisitoire sur la télévision française (" Vous regardez trop la publicité ", 2005) et la biographie de Marcel Gotlib (2006).

Depuis, il a également sorti une " Encyclopédie du mauvais goût " signée Hervé Depoil et François Quenouille (Hors Collection, 2007), " Cultures cannabis " par Bruno Blum (Scali, 2007) et " Hard Rock – Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath, AC/DC, Iron Maiden et les monstres du rock " par Christian Eudeline (Hors Collection, 2007). Directeur de collection aux éditions Fetjaine depuis 2007, il a publié " 1967, l’année de l’amour " (par Fabrice Drouelle et Frédéric Lecomte), " 1968, l’année des révolutions " (avec Sébastien Guyot), " Le Rock gothique " (Christian Eudeline) et une collection de guides de chansons à télécharger (" 100 chansons pour arrêter de fumer ", " 100 chansons pour faire l’amour ", " 100 tubes disco ", etc.).
Il partage son temps entre l’écriture, la radio (Ouï FM, Ouï FM3, chroniques " Génération 80″ sur le réseau France Bleu et VivaCité en Belgique) et la télé, qui fait appel à lui en tant qu’auteur, producteur artistique et parfois animateur/rubriquard pour France2, France3, France5, Paris Première et Vivolta. Parmi les émissions sur lesquelles il a travaillé : les Victoires de la Musique, les Victoires de la Musique classique, les Victoires du jazz, Les 100 plus grands français, Charles Aznavour à Erevan, Le Temps des yéyé, Gildas & C°, Do You Do You Scopitone, Tenue de Soirée, Taratata, etc.

Gilles Verlant a épousé l’architecte d’intérieurs Annie Callebaut en 1989. Ils ont deux enfants : Victor, né en 1991, et Oscar, né en 1993.

  • L'interview de Gilles Verlant

Gilles Verlant nous a quittés  - Tous droits réservés ©

Gilles Verlant nous a quittés - Tous droits réservés ©

Gilles Verlant, Marc Ysaye et Bernard Dobbeleer

Quelques questions que nous lui avions posées...

 

Ce qui m’a donné envie de faire de la radio:

Jean-Bernard Hebey sur RTL (Poste Restante), Marc Moulin à la RTB (King Kong, Radio Crocodile...). Mais j'ai commencé par la télé !

Le bonheur, pour moi, c’est :

La vie avec Annie Verlant, ma femme.

Les trois personnes qui m’ont le plus marqué:

Mes amis de l'Athénée Royal d'Ixelles (Jean, Michel, Alain) ; Bert Bertrand ; Antoine de Caunes ; mon papa ; ma maman (dans le désordre !)

L’année lors de laquelle j’aurais aimé avoir 20 ans:

En 1977, l'année du punk. Ça tombe bien, j'avais 20 ans en 1977...

Le don que je voudrais avoir :

Des journées de 48 heures.

Ma devise :

Je ne voudrais jamais faire partie d'un club qui m'accepterait comme membre (Groucho Marx, cité par Woody Allen)

U2  - Tous droits réservés ©

U2 - Tous droits réservés ©

Archives: L'interview de U2 par Gilles Verlant en 81

U2 est en concert à Bruxelles le 10 février 1981 au Beursschouwburg en compagnie des Kreuners, l'un des premiers groupes de rock néerlandophone, qui connaît énormément de succès dès cette époque. Gilles Verlant réalise l'interview de Bono peu avant sa prestation sur scène.

Gilles Verlant nous a quittés  - Tous droits réservés ©

Gilles Verlant nous a quittés - Tous droits réservés ©

Voir

Derniers commentaires

  • de Kat Pensées pour toute l'équipe de Classic 21 et sa Famille et Proches Fan depuis plusieurs années de Classic 21

    25-09-2013 20:49 | Répondre

  • de ced J'apprend la (pénible) nouvelle à l'instant, une pensée pour la famille(privée et radio), une voix qui va nous manquer. j'imagine que Marc Moulin t'a accueilli là haut.

    23-09-2013 12:37 | Répondre

  • de ced J'apprend la (pénible) nouvelle à l'instant, une pensée pour la famille(privée et radio), une voix qui va nous manquer. j'imagine que Marc Moulin t'a accueilli là haut.

    23-09-2013 12:37 | Répondre

  • de Anonyme Pourquoi les morts ont-ils tant de talent? Désolé, mais mis à part ses écrits biographies qui étaient bien fichues, le présentateur me cassait vraiment les oreilles.

    23-09-2013 09:26 | Répondre

  • de jan tout à fait d'accord avec toi! vraiment rien de spécial, comme le sont d'ailleurs tous les commentateurs (se disent journalistes) d'un machin aussi superficiel que les variétés et le rock and roll. mais faut bien rentabiliser à fond la machine du showbiz, y compris jusque dans les épitaphes grandiloquentes. tous ces commentaires sur les "génies qui disparaissent", les "tranches de vie qui s'écroulent",écrits par des gens qui ne connaissaient même pas le type. à mourir de rire RIP quand même.

    23-09-2013 14:54 | Répondre

Signaler un abus

Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
1000 caractères max

Faire un commentaire

1000 caractères max
Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules et les espaces.