L’ASBL DU MOIS : JEUNES &...

« JEUNES AIDANTS PROCHES » :  SOUTENIR CEUX QUI SOUTIENNENT

Ils sont des enfants, des frères ou des soeurs et viennent en aide à un proche en situation de dépendance, à la suite d’une maladie, d’un accident, d’un handicap. Pour éviter des conséquences négatives comme le stress, le décrochage scolaire ou l’isolement, l’association « Jeunes Aidants Proches », à Bruxelles, leur apporte un soutien dans ce rôle important qu’ils jouent au quotidien. L’association informe, forme, représente et soutient les jeunes, les familles ainsi que les professionnels de la santé, de l’éducation et des loisirs. 

 

© Jeunes & Aidants Proches

Nous avons fait la connaissance, d’Haina, une jeune fille de 22 ans dont la maman, atteinte de la maladie de Verneuil, souffre d’une mobilité réduite. Le handicap de sa maman amène la jeune fille à prendre à sa charge de nombreuses tâches ménagères et administratives. Pour elle comme pour de nombreux jeunes, l’asbl “Jeunes Aidants Proches” représente un appui précieux. 

 

« Aider ma maman, je le vis comme un devoir, pas comme une corvée »

« Pour arriver à voir mes amis et faire des activités de mon âge, je dois faire preuve de beaucoup d’organisation ! Ce n’est pas toujours simple, mais j’y arrive., Aujourd’hui, je suis en couple et je suis actuellement stagiaire. Au début, c’était plus difficile car l’école me demandait beaucoup de temps. Les profs n’ont pas toujours été très compréhensifs, mes copains de classe non plus. Ce qui est difficile, c’est que beaucoup ne comprennent pas la situation et ont du mal à se mettre à ma place. Maintenant, mes amis sont plus âgés et sont plus compréhensifs. A 16 ans, c’était plus difficile et je préférais ne pas en parler. 

L’association organise une rencontre par mois pour les enfants comme moi qui doivent jouer le rôle de parent au sein de la famille. Ces rencontres me permettent de parler avec d’autres jeunes de mon âge qui vivent la même chose. J’avais besoin d’être écoutée, c’est super important de ne pas se sentir seul. L’association me permet de canaliser mes émotions, d’échanger des conseils, d’être entourée par des professionnels et de créer des liens avec des personnes qui vivent des situations semblables. J’ai trouvé beaucoup de soutien psychologique. C’est compliqué de se dire qu’on est un Jeune Aidant Proche, on ne s’en rend pas forcément compte. C’est un statut que l’association veut faire reconnaître. 

D’ici peu, je vais quitter le domicile où je vis avec ma maman et mon frère. La suite ? Je ne sais pas. Mais je sais que mon frère qui a 17 ans va pouvoir prendre la relève, et quoi qu’il en soit, je ne serai jamais loin d’eux. »

 

CAP48 a financé le premier emploi de l’association “Jeunes Aidants Proches”, leur permettant de débuter le travail de sensibilisation et d’apporter les premiers soutiens à de jeunes aidants proches. 

 

Des associations comme celle-ci sollicitent régulièrement CAP48 pour obtenir un financement pour accompagner au mieux l’entourage des personnes handicapées. Nous avons besoin de vos dons pour répondre favorablement à leurs demandes de soutien.

Merci de nous aider à y arriver!